Laventie : BBC, construire en blocs de béton

Laventie : BBC, construire en blocs de béton

La construction réussie de votre future maison neuve nécessite aujourd’hui une isolation thermique performante. Une bonne isolation signifie avant tout économiser sur les frais de chauffage, respecter l’environnement et offrir un lieu sain et confortable, exempt d’humidité, source d’allergies et de maladies respiratoires. Mais cela signifie aussi respecter la future RT 2012, preuve irréfutable de la qualité de votre maison, qui est bonne à la fois pour y vivre et pour la revendre.

Enfin, le fait de pouvoir obtenir le label BBC, BBC-effinergie, bioclimatique ou énergie passive offre des avantages considérables en termes de financement. Pour ce faire, vous devez construire votre maison avec un matériau de construction naturel, durable et résistant qui offre un niveau d’isolation optimal. Après la brique d’argile et le béton cellulaire, découvrez cet autre matériau de construction innovant, un bloc de béton pas tout à fait comme les autres : le monobloc isolant Thermibloc.

Le système Thermibloc

Thermibloc est un bloc de béton en bois 100% recyclable qui construit et isole votre maison en même temps. Il permet d’économiser de l’énergie grâce à sa double isolation, mais aussi de réaliser des économies lors de la construction grâce à sa rapidité d’installation. Et comme vous le savez tous, le temps, c’est de l’argent !

Anatomie d’un Thermibloc

Chaque bloc est constitué de deux parties distinctes composées de cellules.

Les premières cavités, situées à l’extérieur du matériau et correspondant au mur extérieur du bâtiment final, sont destinées à recevoir l’isolation : laine de roche, laine de verre, polystyrène. L’espace vide situé à l’intérieur est réservé à la coulée du béton et constitue la partie réelle du bâtiment. Avant de la remplir, cette partie peut accueillir le passage des différents réseaux (électricité, eau, etc.) de la maison.

Il existe différents types de blocs selon les besoins : murs porteurs, coins, cloisons, murs souterrains, etc.

Isolation thermique

Le système Thermibloc bénéficie d’une double isolation : une isolation spécifique pour le béton de bois et une autre à choisir par l’utilisateur, intégrée dans le bloc à l’extérieur.

Comme nous l’avons déjà vu, les ponts thermiques sont des zones localisées qui laissent entrer le froid de l’extérieur et la chaleur de l’intérieur d’une maison. Ils sont généralement situés aux intersections des étages, des portes, des fenêtres, des prises électriques, etc.

Ces zones représentent à elles seules 40 % des pertes d’énergie thermique dans une maison. Grâce à une isolation extérieure intégrée et à une gamme complète de blocs spécialisés pour chaque zone sensible (blocs d’angle, blocs de fenêtre, portes, linteaux, blocs de raccordement au sol, etc.), le système de construction Thermibloc limite au maximum les ponts thermiques et assure une isolation uniforme et sans faille.

De plus, cette enveloppe thermique uniforme limite les fuites d’air, qui sont la principale cause de condensation dans les murs, source de moisissures et de champignons et qui ont des conséquences sur la santé des occupants de la maison.

Inertie

Grâce à la masse de béton coulée dans les cavités à l’intérieur du mur, une maison Thermibloc bénéficie d’une grande inertie thermique. Cela lui permet de stocker la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, puis de la restituer progressivement dans la maison.

Isolation acoustique

Le béton de bois qui compose le système Thermibloc a été utilisé initialement comme isolant acoustique (gare, murs antibruit d’autoroute, etc.), car il bénéficie des qualités acoustiques du bois, qui atténuent ou même limitent les ondes sonores. Le système de construction Thermibloc présente donc les mêmes avantages. En outre, le mur rempli de béton a une masse élevée, ce qui favorise également une bonne isolation acoustique. Thermibloc est actuellement l’un des meilleurs produits sur le marché en termes d’isolation acoustique.

Candidature

Les blocs sont empilés à sec les uns sur les autres, comme un ensemble de bâtiments, puis les cavités créées sont remplies de béton. Ce système de construction, qui a fait ses preuves depuis 40 ans en Europe du Nord et en Amérique du Nord, notamment au Canada, permet d’obtenir des murs porteurs isolés de l’extérieur et donc efficaces et exempts de ponts thermiques.

En une seule opération de manutention, la structure porteuse de la maison est à la fois construite et isolée. Comme ils sont en béton de bois (80% de bois, 20% de ciment), les blocs peuvent être empilés et coupés très facilement. Ils sont relativement légers (20 kg), longs (1 m), rapides à installer (4 blocs/m2) et faciles à couper.

Résistance

En béton armé de bois, un matériau très solide, le Thermibloc, est ensuite bétonné. Au final, le mur Thermibloc forme une structure porteuse aussi solide.

Plus d’informations : www.vedixa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *